Valentin Dendauw et sa mère gèrent l’EARL du Rosier, dans l’Indre, composée de deux îlots distincts. Un premier bloc, de 177 ha, situé à Montierchaume, comprend une majorité de sols limono-argileux et argilo-limoneux à bonne réserve utile (RU) – 120 mm –, où l’objectif de rendement en colza voisine 40 q/ha. À proximité d’Issoudun, le second groupe de parcelles argilo-calcaires...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza de nouveau plombé par le pétrole

Les prix du colza étaient de nouveau soumis à la pression des cours du pétrole vendredi 10 juillet. Ils étaient en recul avec de nouvelles craintes sur le front de la pandémie.