Dans son dernier bulletin faisant état des cultures en Europe au 21 octobre 2022, la Commission européenne estime que les semis de céréales d'hiver progressent bien.

"Les semis se sont achevés en septembre au Danemark, en Suède, dans les pays baltes et en Finlande, avec une bonne levée", indique la Commission dans le document, publié le 24 octobre. Ils se déroulent comme prévu en France, en Allemagne, au Benelux, en Irlande et au Royaume-Uni. "Dans ces pays, les conditions étaient adéquates pour la germination et la croissance précoce", précise-t-elle.

Dans quelques zones, comme en Pologne ou en Ukraine, les chantiers ont été ralentis par les pluies de septembre. Plus au sud, en Espagne ou au Portugal par exemple, c'est le manque d'eau qui pourrait retarder les travaux, qui débutent à la mi-octobre.

Du retard en colza

Les colzas bénéficient également d'un "bon début de saison" en France. En revanche, "d'autres grands producteurs ont pris du retard", estime la Commission.

En Allemagne et en Pologne, les semis ne se sont terminés que durant les dix premiers jours de septembre. En cause : le manque d'eau (Allemagne et ouest de la Pologne) ou au contraire des conditions trop humides (sud de la Pologne) durant la fenêtre de semis optimale. 

En Belgique, les conditions sèches suivies de fortes précipitations ont "en partie retardé la campagne de semis et entraîné un développement végétal irrégulier." En Bulgarie, les semis n'étaient pas terminés au 21 octobre.