À la mi-campagne (octobre 2018-septembre 2019), l’Association internationale du sucre (Iso) estime que la production mondiale de sucre ne devrait pas dépasser la consommation de plus de 0,641 million de tonnes (Mt). « Ceci peut être comparé à l’excédent global de 2,172 Mt prévu en novembre », explique l’Iso.

 

En effet, la consommation mondiale devrait augmenter de 1,63 % par rapport à 2017-2018 (contre une augmentation décennale moyenne de 1,67 %), soit 2,848 Mt pour atteindre les 178,041 Mt, toujours selon le dernier rapport trimestriel de l’Iso publié le 28 février 2019.

Chute de la production

La production mondiale devrait être ramenée à 178,682 Mt, soit –2,34 % (–4,284 Mt) par rapport à la campagne précédente. Cela résulte essentiellement de la baisse de la production au Brésil (–1,35 Mt) et dans l’Union européenne (–0,8 Mt). En revanche, la Thaïlande bénéficiera d’une hausse probable de sa production (+0,8 Mt).

 

La production indienne reste l’incertitude principale. L’Iso laisse toutefois la projection de fin de campagne inchangée à 32 Mt. « Une réduction de la production réelle de l’Inde pourrait avoir des conséquences importantes sur la situation mondiale », craint l’Iso.

Hausse des stocks de fin de campagne

L’Iso annonce une hausse des stocks de fin de campagne à 93,269 Mt, en adéquation avec l’excédent annoncé. Cependant, le ratio stocks/consommation pourrait diminuer légèrement de 52,92 % à 52,50 %.