Dans les 28 États membres de l’Union européenne, le Coceral estime que la sole de blé tendre atteindrait 23,80 millions d’hectares cette année, contre 23,02 millions d’hectares l’an dernier. Avec un rendement en progression de 3,3 quintaux par hectare (q/ha) à 58,7 q/ha, la production atteindrait 139,82 millions de tonnes contre 127,44 l’an dernier.

Davantage de blé en France

La France s’inscrirait dans cette tendance haussière, avec un peu plus de 5 millions d’hectares de blé contre 4,88 l’an dernier. Le rendement atteindrait 73,5 q/ha dans l’Hexagone, soit 3,5 q/ha de plus que l’an dernier. Conséquence, la production française de blé tendre serait de 36,86 millions de tonnes contre 34,13 millions de tonnes en 2018.

 

La superficie consacrée à l’orge augmenterait légèrement dans l’Union européenne à 28, atteignant 12,42 millions d’hectares contre 12,40 l’an dernier. Le rendement communautaire moyen approcherait les 47,8 q/ha au lieu de 45,2 q/ha en 2018. La production se hisserait à 59,42 millions de tonnes contre 56,07 millions de tonnes l’an dernier.

 

En France, le Coceral estime à 1,81 million d’hectares la superficie implantée en orge en 2019, contre 1,77 million d’hectares l’an dernier. Le rendement moyen grimperait à 65,0 q/ha dans l’Hexagone contre 63,2 q/ha en 2018. Ce qui porterait la production hexagonale d’orge à 11,77 millions de tonnes contre 11,17 millions en 2019.

Peu d’évolutions pour le maïs

Quant au maïs, il couvrirait 8,53 millions d’hectares dans l’Union européenne à 28 en 2019, contre 8,35 millions d’hectares en 2018. En revanche, le rendement reculerait à 71,5 q/ha au lieu de 72,2 q/ha en 2018. La production communautaire atteindrait 60,99 millions de tonnes contre 60,27 millions de tonnes en 2018.

 

La superficie française consacrée au maïs serait proche de celle de 2018 : 1,45 million d’hectares contre 1,42 million d’hectares l’an dernier. En revanche, le Coceral table sur un rendement moyen de 98,0 q/ha, soit 15 q/ha de plus qu’en 2018. Cela explique le bond de la production française de 11,79 millions de tonnes en 2018 à 14,21 millions de tonnes en 2019.