Cela faisait partie de l’engagement pris par Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne avec Donald Trump, le président des États-Unis en juillet dernier. L’Union européenne devait augmenter de manière sensible ses importations de soja américain. L’objectif est rempli.

Le cap des 8 millions de tonnes franchi

Le 16 avril 2019, Bruxelles a publié un nouveau bilan chiffré. Les importations communautaires de soja en provenance des États-Unis ont franchi le cap de 8 millions de tonnes (Mt) sur en cumul sur la période courant de juillet 2018 à la mi-avril 2019. L’an dernier, elles atteignaient 3,7 Mt.

 

Importations européennes de fèves de soja sur les 42 premières semaines de la campagne. © Union européenne
Importations européennes de fèves de soja sur les 42 premières semaines de la campagne. © Union européenne

« Avec une part de 72 % dans les importations européennes de graines de soja, les États-Unis restent le fournisseur numéro un de l’Europe. L’Europe est la première destination des exportations de graines de soja américaines (22 %), suivie de la Chine (18 %) et du Mexique (9 %). »