Alors que les produits à base de phosmet en stock chez les agriculteurs ne pourront plus être employés après le 1er novembre 2022, le ministère de l’Agriculture vient de publier un arrêté sur le « plan de sortie de financement » de cette molécule insecticide.

 

Le 24 novembre dernier, Julien Denormandie avait en effet annoncé qu’un budget de 2,5 millions d’euros serait alloué par l’État dès 2022 pour la recherche d’alternatives au phosmet.

 

> À lire aussi : Des pistes sont à l’étude pour remplacer le phosmet (28/01/2022)

Concours financier du ministère de l’Agriculture

L’arrêté du 3 mai 2022 précise que ce plan, conduit sous forme d’un appel à projets par FranceAgriMer en 2022, est approuvé pour un concours financier maximum du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation de 2 294 805 €.

 

Le projet d’animation nationale du « plan de sortie du phosmet » de Terres Inovia est approuvé pour un concours financier maximum du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation de 205 195 €.