L’Union nationale des producteurs de pommes de terre (UNPT) vient de communiquer les chiffres de la production de 2021. Ces derniers sont issus de l’enquête réalisée via leur panel et les données Agreste pour les bassins non enquêtés.

Surfaces en baisse

En 2021, les surfaces ont couvert 153 840 ha et ont baissé (−3,0 %) par rapport à 2020. Le rendement brut moyen national s’est établi à 44,1 t/ha. Il est supérieur à 2020 (+0,5 t/ha) et à la moyenne sur 5 ans (2016-2021, +1,0 t/ha).

 

« Pour la zone panel UNPT, les gains sont similaires compte tenu de la forte représentativité au niveau des surfaces de celle-ci. La moyenne sur les cinq bassins enquêtés est néanmoins supérieure avec 45,5 t/ha », complète les producteurs.

Accidents physiologiques en 2021

La production française de pommes de terre de conservation s’élève donc à 6 781 369 t cette année, contre 6 915 062 t en 2020, soit une baisse de 1,9 % en un an, et une augmentation de 10,1 % par rapport à la moyenne quinquennale.

 

La récolte de 2021 a été caractérisée par un taux important d’accidents physiologiques (cœurs creux, vertes, crevassées, etc.) et/ou de dégâts de ravageurs (taupins, limaces, etc.). « L’appréciation du net commercialisé (quantité réellement valorisée) revêtira donc d’autant plus d’importance cette année pour les producteurs, notamment en frais », conclut l’UNPT.