Les céréales sont désormais toutes épiées, indiquent les dernières données de l’observatoire Céré’Obs de FranceAgriMer, publiées le 18 juin 2021. Au 14 juin, les conditions de cultures restaient stables sur une semaine, et les céréales présentaient toujours du retard : 8 jours comparativement à la moyenne des cinq dernières années pour le blé tendre, 4 jours pour l’orge de printemps. Si le blé dur était en phase avec sa moyenne quinquennale, il présentait 5 jours de retard sur la campagne de 2020.

 

Les coccinelles, demoiselles du ménage, sont en pleine action.

#cleaners en plein ménage puceronale et vachement bien organisé, ils ont laissé leurs descendances pour la prochaine vague sur blé ou sur les pommiers juste à côté
(C'est sur que pour voir tt ça, il faut redescendre sur le plancher des vaches)@PassionCereales #FrAgTw pic.twitter.com/9wTnQowytx

— Benj' Thi (@benj_thi) June 16, 2021

Comme un air de moisson

Alors que la campagne se teinte de doré :

La plaine change de couleurs. Peut être la moisson d’ici +/- 2 semaines pic.twitter.com/iOOJBVEBxE

— Vincent R (@Vincent_r89) June 13, 2021

Les moissonneuses ont commencé à battre les parcelles d’orge d’hiver les plus précoces.

Reprise et fin des moissons OH avant les orages. Emblavement d'un soja 000 à la suite. Les 8T atteintes ? pic.twitter.com/WUS0B2HuLy

— Pierre-Alexis Marre (@PierreA_Marre) June 19, 2021

Les orages ont versé des parcelles de céréales

Dans les zones superficielles, les orges de printemps manquent d’eau, rapporte un agriculteur.

L'orge de printemps commence à marquer fort dans les zones superficielles. En espérant qu'il pleuve rapidement pour limiter la perte. pic.twitter.com/aw8qDFooo5

— Ghislain GUINOT (@Jsl114) June 18, 2021

La pluie se fait attendre, mais « pas trop fort s’il vous plaît ».

Il attend la mais pas trop fort svp ! pic.twitter.com/rqH0jEgszz

— Vincent R (@Vincent_r89) June 16, 2021

La danse de la pluie a fonctionné, mais les orages ont versé quelques parcelles de céréales.

Suite aux #orages peu de dégâts en plaine dans le 28.

Quelques parcelles de #céréales versées cependant.

Mais quand tu es le seul du voisinage dans ce cas là ...
y a des questions à se poser! #metstesbottesmonpote#FrAgTw pic.twitter.com/4PUzYZ2vEz

— Patrick Pigeon (@Pat2816) June 20, 2021

Mieux vaut effectivement le prendre avec humour.

Il vaut mieux le prendre avec humour! Anvergur 2021 pic.twitter.com/XZbVDZdnHV

— Sylvain PONS (@pons_sylvain) June 20, 2021

81 % du maïs grain au stade des 6-8 feuilles visibles

Les orages n’ont pas non plus épargné cette parcelle de maïs.

La dure réalité du métier d agriculteur! Nous allons encore une fois compter sur la résilience de cette plante formidable pic.twitter.com/2wmxCwj7qG

— Adeline CROCHET (@CROadeline) June 18, 2021

Selon Céré’Obs, le 14 juin, 81 % des parcelles de maïs grain étaient au stade des 6-8 feuilles visibles, avec un retard de 5 jours sur la moyenne des cinq dernières années.

 

On arrive ici aux 10 feuilles, après un passage de bineuse.

Le passage de bineuse semble avoir fait son effet ! Aidé par la chaleur bien sûr On arrive au stade 10 feuilles #FrAgTw #Pr9234 #Pr9300 https://t.co/JzZSdbAPCm pic.twitter.com/QLZR48Uhhc

— Quentin B (@bigard_q) June 17, 2021

Et là on en compte même 14.

Chantonnay semis 16 avril dans le froid : 14 feuilles pic.twitter.com/caRxKBui7o

— Grand FAIVRE (@Grandfaivre) June 16, 2021