La création du pool d’assurance, prévue dans la loi d’orientation relative à une meilleure diffusion de l’assurance récolte en agriculture et portant réforme des outils de gestion des risques climatiques en agriculture votée en mars 2022, est en cours de discussion.

 

La Coordination rurale, qui participe aux réunions nationales sur le sujet, s’élève contre la mise en place de mesures incitatives au recours à l’assurance récolte.

L’assurance seule ne suffit pas

Dans un communiqué paru le 11 avril 2022, le syndicat s’inquiète de l’efficacité de l’assurance récolte alors que la fréquence et l’intensité des aléas climatiques va croissant.

 

« L’augmentation des occurrences des catastrophes rendra le budget difficilement maîtrisable », écrit la représentante de la CR en charge du dossier selon qui le dédommagement d’une perte de récolte permet, au mieux, de payer les charges de la mise en culture de l’année suivante, mais pas de sécuriser les producteurs.

 

Le syndicat insiste sur la nécessité de prix rémunérateurs pour absorber les pertes liées à la météo et sur des mesures de prévention des aléas.