Certes le mercure a fait marche arrière ces derniers jours, mais les températures douces et le soleil ont jusqu’alors permis aux plantes de bien se développer en plaine. Dans son rapport hebdomadaire publié le 1er avril 2022, FranceAgriMer indique que durant la semaine du 22 au 28 mars 2022, l’état du blé tendre est jugé bon à très bon à 92 % (87 % en 2021).

 

Consultezvos prévisions météo sur Lafranceagricole.fr

Le stade 2 nœuds progresse

Par ailleurs, le stade épi 1 cm a fortement progressé en une semaine passant de 52 % à 76 % (75 % en 2021). Quant au stade 2 nœuds, il a évolué de 1 % à 5 % (3 % en 2021).

 

Les conditions climatiques quasi estivales de la semaine passée ont profité au développement des cultures.

Avec l'arrivée du printemps, la plaine se pare de nouvelles couleurs. Le #blé est au stade épi 1 cm tandis que le #colza commence sa floraison, comme ici dans les Ardennes. #tourdeplaine #biodiversite pic.twitter.com/bZ6z4WjlgL

— VIVESCIA (@Vivescia) March 29, 2022

De bonnes conditions de culture pour l’orge d’hiver

Pourcentage des surfaces d’orge d’hier et de blé tendre ayant atteint le stade épi 1 cm. © FranceAgriMer
Pourcentage des surfaces d’orge d’hier et de blé tendre ayant atteint le stade épi 1 cm. © FranceAgriMer

Pour l’orge d’hiver, l’état des cultures est considéré bon à très bon à 88 % (84 % en 2021). « Le stade épi 1 cm évolue de 48 % à 81 % (80 % en 2021) et le stade 2 nœuds débute à 6 % (4 % en 2021) », précise le dernier bulletin Céré’Obs.

 

En revanche, le gel annoncé à partir de ce week-end inquiète certains agriculteurs.

1er noeud pour cette orge d’hiver et -4 annoncé… il y a un gros risque de gel d’epi? pic.twitter.com/7XZIURma7b

— Jojoy (@joypettini) March 31, 2022

Des questionnements sur colza ont lieu aussi…

 

Un tel contraste @laurentjung54 entre hiver et printemps cet après-mid #premieravril #FrAgTw,
dans un #Colza de l’ #Yonne.@meteobfc @meteo_89 @lachainemeteo @lyonne_fr @terresinovia @Fragritwittos @Veaulin1 @laranquette @adrienbeau89 @sbneveux @DamienBrayotel @BONNIN1402. pic.twitter.com/frKu7hr4z7

— Olivier COSTE (@OlivierCOSTE2) April 1, 2022

Blé dur, des cas de mosaïques

Le stade épi 1 cm du blé dur a bien évolué sur une semaine passant de 47 % à 76 % (86 % en 2021) et le stade 2 nœuds de 2 % à 8 % (18 % en 2021). En revanche, 88 % des surfaces étaient jugées dans un état bon à très bon contre 87 % une semaine plus tôt (83 % en 2021).

 

Arvalis note, entre autres, de nombreux cas de mosaïques sur blé dur.

La mosaïque explose sur blé dur. Froid et redémarrage lent de la végétation exacerbe les symptômes.Dès que les températures douces seront durablement installées les symptômes disparaîtront avec des impacts faibles à modérés selon la durée des symptômes. #blédur #arvalis pic.twitter.com/Vil2KA35px

— Matthieu Killmayer (@mkillmayer) March 31, 2022

92 % des orges de printemps levées

Au 28 mars toujours, FranceAgriMer signale que les conditions de culture bonnes à très bonnes de l’orge de printemps ont évolué de 93 % à 92 % (91 % en 2021). Le stade levée est passé de 62 % à 92 % (82 % en 2021). Les stades début du tallage et épi 1 cm étaient respectivement de 35 % (contre 20 % la semaine précédente et 19 % en 2021) et 8 % (2 % la semaine précédente et 6 % en 2021).

 

Les orges de printemps sont en majorité dans de bonnes conditions de culture.

Levée de l'orge de printemps rgt planet. Sd à dent = semence jamais au contact des résidus. Ça aide à concilier une bonne levée et un paillage protecteur. pic.twitter.com/MsiwzSMlo3

— BRUNO GENIN (@geninbv) March 30, 2022