Dans un rapport publié le 17 février 2022, le Conseil international des céréales (CIC) estime une production mondiale de céréales (blé et céréales secondaires) de 2 281 millions de tonnes (Mt) pour 2021-2022, soit une baisse de 5 Mt par rapport à ses prévisions de janvier dernier.

 

Malgré des perspectives de consommation en baisse, les stocks de fin de campagne de céréales seraient de 596 Mt, soit 5 Mt de moins d’un mois et d’une année sur l’autre.

Maintien d’un niveau record de céréales

Par rapport aux prévisions du mois de janvier, la production mondiale de blé reste inchangée, à 781 Mt. Celle du maïs se voit par contre chuter à 1 203 Mt, contre 1 207 Mt le mois précédent, du fait notamment de l’hémisphère Sud.

 

La production mondiale de céréales resterait néanmoins sur un niveau record, supérieure de 3 % par rapport à la campagne précédente. Selon le CIC, les gains annuels en maïs (+71 Mt), blé (+6 Mt) et sorgho (+4 Mt) compenseraient les baisses en orge (–13 Mt) et autres céréales secondaires (–8 Mt).

Consommation de soja en baisse

En soja, les prévisions de production mondiale pour 2021-2022 sont également en baisse d’un mois sur l’autre de 15 Mt, à 353 Mt. Il s’agit d’un retrait de 4 % par rapport à la campagne précédente, en raison notamment de rendements pénalisés en Amérique du Sud.

 

À lire aussi : La production de soja revue à la baisse en Amérique du Sud (10/02/22)

 

« Avec un resserrement de l’offre, les utilisations devraient se contracter pour la première fois en dix ans, y compris au Brésil et en Argentine, contrastant avec les perspectives records aux États-Unis », indique le CIC. Les stocks de fin de campagne sont toutefois estimés à 43 Mt, soit une baisse de 10 Mt par rapport à la campagne précédente.