L’UNPT attire l’attention des producteurs de pommes de terre sur « la nécessité de conserver leurs tubercules dans les meilleures conditions de température, en veillant particulièrement à maîtriser la germination », dans un communiqué de presse diffusé le 31 mars 2020. Elle souligne que la date limite de vente du CIPC est le 8 avril.

Produire pour un débouché identifié

Elle appelle également à la maîtrise des surfaces de pommes de terre pour 2020. « Une projection pour 2020, basée sur les surfaces de 2019 et un rendement moyen, déboucherait sur une surproduction ».

 

Selon l’UNPT, les producteurs doivent veiller à produire « pour un débouché bien identifié ». Elle signale que le marché du libre sur l’industrie présente « un niveau de risque extrêmement élevé ».

 

L’UNPT rappelle par ailleurs que les contrats signés doivent être « EGA-compatibles » (conformes à l’esprit des États-généraux de l’alimentation). Le contrat type est disponible en ligne.