La récolte de tournesol touche à sa fin. Partout, les échos de rendements sont positifs, et souvent supérieurs à 2020. Les plus bas se situent en moyenne autour de 25 q/ha. « Il y a, en effet, eu des problèmes d’hydromorphie, et les maladies telles que le sclérotinia et le phoma ont été assez présentes », rappelle un conseiller en Bourgogne.

 

Autour de 30 q/ha

Les résultats avoisinent le plus souvent 30 q/ha, et parfois plus, ce qui constitue une très bonne année pour le tournesol. Pour les dernières surfaces qui resteraient à récolter, Terres Inovia rappelle que « récolter à surmaturité induit une perte de qualité des graines et expose les tournesols aux maladies de fin de cycle et aux dégâts d’oiseaux ».

Du retard pour le maïs et le soja

Dans la majorité des régions, les conditions climatiques de ces derniers mois ont été favorables aux cultures d’été, même si elles ont abouti à des maturités plus tardives. C’est pourquoi les récoltes ont pris du retard pour le maïs, le sorgho ou encore le soja. Malgré tout, les perspec­tives de rendement demeurent bonnes à très bonnes, no­tamment en sec.

 

À lire aussi : Le rendement du maïs grain estimé à 98,1 q/ha (12/10/2021)

Céline Fricotté