« Les prix des céréales ont baissé dans leur ensemble mercredi, entraînés par le fort recul du cours du blé, qui a effacé une bonne partie de ses gains d’hier », observe Ben Potter de Farm Futures.

 

« Les courtiers attendent la confirmation des volumes de cultures hivernales ayant été détruites par la vague de froid de ce mois-ci et restent dans le même temps inquiets des stocks importants (de produits agricoles, ndlr) aux États-Unis et à l’étranger », ajoute l’expert.

 

Les températures vont remonter dans les prochains jours

Le froid polaire qui s’abat depuis le début de la semaine dans plusieurs régions américaines de production agricole avait fait décoller le blé et le maïs mardi. Le soja s’était apprécié dans une moindre mesure.

 

Mais les prédictions météorologiques de l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA) indiquent un réchauffement des températures dans le centre des États-Unis dans les 8 à 14 prochains jours. Le nord des Grandes Plaines, la partie supérieure du Midwest ainsi que l’est de la région de la « Corn Belt » devraient par ailleurs bénéficier de conditions humides, propices au développement des semis.

 

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en mars a terminé à 6,4400 dollars contre 6,5750 dollars mardi, tombant de 2,05 %.

 

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars a fini à 5,5300 dollars contre 5,5225 dollars la veille, avançant de 0,14 %.

 

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en mars a terminé à 13,8375 dollars contre 13,8475 dollars à la dernière clôture, en baisse de 0,08 %.