Le prix du blé s’est repris (+0,63 %) après les baisses des dernières séances, notamment dues à de meilleures prévisions météorologiques dans les plaines américaines. « On a eu une belle descente des cours et c’est peut-être allé un peu trop loin », a indiqué Jason Britt, de Central State Commodities, pour expliquer le regain d’appétit des courtiers pour la céréale.

Dollar affaibli

D’autant plus que le dollar s’est affaibli, ce qui, en général, soutient les cours du blé et les exportations. « Le dollar s’était apprécié pendant deux semaines et son net recul vendredi a aidé », a encore indiqué Jason Britt.

 

Le maïs et le soja ont terminé dans le rouge, après avoir hésité tout au long de la séance entre hausse et baisse alors que tous les yeux sont braqués sur la publication du prochain rapport Wasde sur les estimations mondiales de l’offre et de la demande des produits agricoles.

Stocks attendus en repli

« Il n’y a presque aucun doute qu’il y aura une réduction des stocks de maïs et de soja », ajoute Brian Hoops, de Midwest Market Solutions.

 

Une vente à l’exportation de 101 600 tonnes de maïs vers une destination inconnue, annoncée par le département américain de l’Agriculture, a peu aidé le cours.

 

Avec la fête du nouvel an chinois la semaine prochaine, les courtiers n’attendent pas de commandes imminentes de la part de la Chine.

 

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en mars a terminé à 6,4125 dollars, contre 6,3750 dollars, en hausse de 0,63 %.

 

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars a fini à 5,4850 dollars, contre 5,5000 dollars la veille, en baisse de – 0,27 %.

 

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en mars a terminé à 13,6675 dollars contre 13,7250 dollars à la dernière clôture, en repli de – 0,41 %.