Après la présentation du volet agricole du plan de relance du gouvernement, les premiers investissements se mettent en place. La Fédération du négoce agricole (FNA), représentant 300 entreprises du secteur, a annoncé « une première vague de projets d'investissements » pour un total de 126 millions d'euros, dans un communiqué diffusé le 9 octobre 2020. La liste des projets a été remise le 6 octobre au ministère de l’Agriculture. Le président de la FNA, Antoine Pissier, a demandé dans un courrier complémentaire que les aides de l’Etat soient exonérées d’impôt sur les sociétés. « Compte tenu des règles auxquelles elles sont soumises, une aide de 100 € se traduit par un soutien réel de 72 à 85 €, déduction faite de la part d’impôt sur les sociétés (15 ou 28%) payées sur cette même aide publique » a estimé le syndicat dans un second communiqué du 13 octobre.

Des projets dans le bas-carbone, la bio et la HVE

Cette première vague d’investissements ciblera principalement « la performance des filières, que ce soit par la modernisation des outils de production, par le développement d’activités à forte valeur ajoutée, et par la transition agroécologique », selon la FNA.

 

Les projets d’investissement sont plus concrètement axés sur la valorisation des pratiques dans le bas-carbone, le développement de filières bio et l’accompagnement à la certification HVE (haute valeur environnementale). Des mesures qui devraient permettre d’atteindre « une transition agroécologique performante », selon la FNA.