Entre le 12 et le 18 juillet 2022, les récoltes de blé tendre ont progressé de 50 à 84 %, rapporte FranceAgriMer dans son dernier rapport Céré’Obs publié le 22 juillet. Les conditions de culture bonnes à très bonnes reculent légèrement, de 64 à 63 % des surfaces, contre 75 % en 2021.

En blé dur, les moissons étaient quasi terminées, passant de 82 à 96 %. Les conditions de culture sont stables à 56 % (66 % en 2021).

Les récoltes d’orge de printemps atteignent les 77 %, contre 41 % la semaine précédente. Les conditions de culture évoluent de 51 à 50 % (81 % en 2021).

 

En orge d’hiver, les récoltes sont terminées. Les conditions de culture sont stables à 62 % (74 % en 2021). Chez certains, les parcelles laissent place aux semis de couverts.

Quatre à neuf jours d’avance

Par rapport à la moyenne des cinq dernières années, la date médiane des récoltes a cinq jours d’avance en blé tendre et blé dur, quatre en orge d’hiver et neuf en orge de printemps.

Par rapport à l’année dernière, l’avance est de seize jours en blé tendre et en orge de printemps, onze en blé dur et quinze en orge d’hiver.

Le stade floraison progresse vite

En maïs grain, le stade floraison progresse cette même semaine de 67 à 86 %, contre 28 % en 2021. Il est ainsi en avance de sept jours par rapport à la moyenne des cinq dernières années, et de quinze jours par rapport à l’année dernière.

 

Les surfaces classées en conditions « bonnes à très bonnes » régressent de 83 à 75 %. Elles étaient à 90 % en 2021. Le retour de la pluie est très attendu.