Les formations permettant de renouveler le Certiphyto étant annulées jusqu’à la levée de l’interdiction de l’accueil de public par les organismes de formation, des mesures se mettent en place pour ne pas pénaliser les professionnels.

 

« Les certificats dont la date de fin de validité se situe pendant la période d’état d’urgence augmentée d’un mois sont prorogés à l’issue de cette période dans un délai de deux mois suivant la fin de cette période », a annoncé le ministère de l’Agriculture dans une note

de service le 7 avril 2020.

 

Les chambres d’agriculture (APCA) précisent dans leur foire aux questions sur le Covid-19 (version du 10/04/2020) que « les séquences en présentiel favorisent l’échange entre pairs et le ministère souhaite que cette modalité soit respectée » : pas de formation à distance, donc. Toujours selon l’APCA, les modalités de mise en place de la certification pour les primo-adhérents sont par ailleurs en cours de modification.

Donner la priorité

Le ministère de l’Agriculture précise dans sa note que « quelle que soit la date de la demande de renouvellement de certificat, la date d’effet du nouveau certificat demeure fixée à J+1 à partir de la date de fin de validité du certificat à renouveler ».

 

« Même si les effectifs attendus en renouvellement sont potentiellement moins importants en cette saison qu’au début de l’hiver », le ministère appelle les organismes de formation à anticiper leur reprise d’activité, et à rendre prioritaires les usagers concernés par une annulation de session.

 

> À lire aussi : Achats de phytos, report des déclarations Certiphyto (30/03/2020)