Les quatre semaines de confinement ont bouleversé les modes de consommation en Italie. Plus de cappuccino le matin au bar, de glace, de pizza, de dîner au restaurant, de déjeuners familiaux. Les grandes et moyennes surfaces (GMS) ont vu leur chiffre d’affaires grimper de 30 %. Par contre, la restauration hors foyer n’étant plus un débouché, les laiteries qui les fournissent sont en grosse difficulté. Certaines annoncent déjà...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
30%

Vous avez parcouru 30% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !