L'extension de la zone réglementée à cause de la fièvre catarrhale ovine (FCO) englobe un peu plus le bassin allaitant du centre. Dans ce périmètre, le marché du broutard est sur pause et le restera jusqu'à la sortie des premiers animaux vaccinés. L'offre devrait rapidement s'étoffer par la suite en espérant que les engraisseurs italiens soient à l'achat. Les offres de mâles lourds ne devraient pas être...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
31%

Vous avez parcouru 31% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !