Menton, Suresnes, Cannes, Nice… Les villes désinfectent plusieurs fois par semaine leurs rues, « avec de la Javel diluée odeur pin des Landes, précise le maire de Cannes à Ouest-France, le 28 mars. Ce n’est pas toxique, ni pour la santé, ni pour l’environnement. » Les autorités régionales de santé doutent de la démarche, car le virus meurt en quelques heures. Mais le maire cannois, sollicité par des collègues intéressés, prépare une communication pour l’Association des maires de France.