Le premier commandant français de la station spatiale internationale (ISS) a été nommé, le 12 avril, ambassadeur de bonne volonté de la FAO, pour « défendre l’action contre le changement climatique et la transformation des systèmes agroalimentaires », précise l’agence de l’ONU pour l’agriculture et l’alimentation, par communiqué.

L’institution n’est pas étrangère à l’astronaute de l’ESA, puisque sa compagne, Anne Mottet, ancienne de l’Institut de l’élevage, y est chargée des politiques d’élevage depuis 2013.