Depuis début 2020, une centaine d’arbres ont dû être détruits après avoir été empoisonnés dans l’Hérault, rapporte France Bleu. Pour les sept derniers, des trous discrets ont été percés à la base de leur tronc pour y injecter un poison qui les rend malades. Les vandales agiraient pour avoir une vue plus dégagée, expliquent des riverains agacés.