L’appel du vert se traduit de différentes manières en 2020. Quand certains partent vivre à la campagne, d’autres investissent dans la forêt, la vigne ou la terre. Le Point parle même de « placements plaisir, alliant rendement et éthique », dans son numéro du 12 novembre. La valeur d’un hectare de foncier agricole, libre de bail, a ainsi augmenté de 3,7 % en 2019, selon une étude d’AgriFrance, département spécialisé dans le marché du foncier rural chez BNP Paribas Wealth Management. Mais l’éthique a ses limites dans la finance : ce rythme de hausse fléchit en raison de l’impact des aléas climatiques sur les rendements, ajoute la banque.