De 60 à 75 % des commandes enregistrées par certains exploitants lors du confinement du printemps 2020 n’ont pas été renouvelées par la suite. Le 29 juillet, Le Parisien fait le bilan et les comptes n’y sont plus. « L’aubaine pour les professionnels a été de courte durée », commente le journal, qui relate aussi les astuces imaginées par les producteurs pour voir revenir ces acheteurs : week-end à la ferme, multiplication des points de retrait, vente de viande chez le buraliste… Les clients du confinement se font désirer.