Un chercheur de l’université d’Oxford au Royaume-Uni a mis au point un patch anti-bacon. Il suffit d’appuyer sur le pansement pour qu’il diffuse un parfum de bacon, décrit Yahoo actualités. « L’odeur réduit les envies », argue son inventeur. Il s’est appuyé sur une étude constatant qu’il serait plus dur d’arrêter la viande que la cigarette.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !