Les élèves sont désormais tenus de « prendre leur pain avec leur fourchette ». Les consignes à la cantine se multiplient en raison des risques liés à la Covid-19, rapporte Paris-Normandie du 24 janvier. Et pour certains établissements, c’est le casse-tête. Vincent Louault, agriculteur, élu départemental et maire de Cigogné, en Indre-et-Loire, s’en fait l’écho sur Twitter, le 26 janvier. « Plus d’accès à l’eau sur les tables du lycée », déplore-t-il. Les carafes ne sont pas jugées compatibles avec le virus, et la loi Egalim interdit les bouteilles en plastique dans les cantines publiques.