Les sciences et technologies sont de moins en moins abordées à l’école primaire, selon un rapport de l’Académie des sciences et de l’Académie des technologies. Seuls 20 % des professeurs des écoles traitent de l’intégralité du programme, souligne le 26 novembre Le Point

, qui s'est procuré le document. Le fait qu’une majorité d’enseignants détiennent une licence littéraire ou de sciences humaines explique, selon les académiciens, leur réticence à aborder la matière. « Le plus fondamental pourtant, concluent-ils, est bien d’acquérir une démarche scientifique. »