Si la France n’a pas réussi à sortir du glyphosate dès 2021, c’est d’abord un échec « collectif », a soutenu le 4 décembre Emmanuel Macron dans une interview au media en ligne Brut. Le chef de l’État a précisé que ce type de sujet devait se gérer au niveau européen, sans lâcher pour autant son objectif : « D’ici la fin 2022, on aura baissé de 50 % notre consommation de glyphosate. » Concernant la Convention citoyenne pour le climat, il a indiqué respecter le travail des 150 citoyens tirés au sort, sans toutefois le considérer « comme le Coran ou la Bible ». Un texte de loi, discuté début 2021, devrait cependant s’en faire l’écho.