Sept ans après avoir instauré l’embargo sur les produits alimentaires européens, la Russie est devenue à 87 % autosuffisante en viande, indique L’Express du 8 avril dans un article sur le regain spectaculaire de l’agriculture du pays. Outre cet embargo, le gouvernement a incité les filières locales à se moderniser et prévoit de consacrer, en 2021, plus de 857 millions d’euros au développement de son agriculture. Il soutient aussi l’exportation, « avec des subventions tournées spécifiquement vers la logistique ». C’est un « avant-après » particulièrement parlant, pointe l’hebdomadaire.