Dans l’émission « Capital » du 26 janvier sur M6, Nicolas Hulot a dénoncé « un conservatisme crasse » au ministère de l’Agriculture. « Les confrontations que j’avais [au sein du gouvernement] étaient entre le ministère de la Transition écologique et celui de l’Agriculture. » Parmi les points de tension, le glyphosate. Selon l’ancien ministre, imposer des points d’étape pour sa suppression est primordial : « Le glyphosate, on dit “on l’interdit à partir de telle date.” Par contre, on met les moyens ». Car « dès que l’on sait qu’une situation est irréversible, croyez-moi, dès le lendemain, on se met en branle ».