Dans le Lot-et-Garonne, Prayssas et Laugnac ont connu une coupure de leur réseau internet et de leur téléphonie fixe le 19 mai dernier, raconte La Dépêche du Midi. Ce qui pouvait paraître anodin a plongé les deux villages dans le désarroi. Des commerces fermés faute de terminal de paiement, une pharmacie incapable de lire les cartes vitales. Les salariés de l’association d’aide à domicile en milieu rural (ADMR) ont dû cesser leur activité : leur téléphone étant paramétré, ils n’ont pas pu suivre leur planning. « Nous sommes dépendants du réseau internet », ont déploré les deux édiles.