Une ville française d’environ 50 000 habitants peut-elle produire de quoi nourrir sa population ? Le 6 novembre, Marianne a enquêté à Albi, dans le Tarn. En 2014, la cité s’était lancée le défi de l’autosuffisance alimentaire pour 2020. Or, à l’heure du bilan, « le réel est cruel » : la ville galère à libérer des hectares, comme à produire. « L’idée de la mairie est bonne, résume Pierrot, fils d’agriculteurs, mais il faudrait installer des gens du métier… Sinon, les Albigeois risquent d’avoir la ligne haricot vert. »