Le montant du fermage pour les terres agricoles et les bâtiments d’exploitation s’actualise annuellement, en se référant à un indice national. Il est fixé à 105,33 pour 2020, soit 0,55 % de plus qu’en 2019. Cette valeur est calculée en fonction de l’évolution du revenu brut à l’hectare des exploitations et de celle du niveau général des prix.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
28%

Vous avez parcouru 28% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !