Après une quinzaine d’années d’expérience en vente directe, Éric Pineau, éleveur de charolais dans le Maine-et-Loire, a décidé de se lancer sur internet avec l’aide de son fils, Antoine. Leur objectif : développer leur propre réseau de distribution pour valoriser les bêtes « 30 % plus cher que sur le marché. »
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
21%

Vous avez parcouru 21% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !