Depuis son ouverture, fin mai, le « Drive des Bois d’Anjou » enregistre entre 75 et 80 commandes par semaine, avec un achat moyen de 35 €. « Si nous continuons sur cette lancée, nous dépasserons notre chiffre d’affaires prévisionnel (75 000 €) dès la première année », se réjouit Arnaud Monchicourt, président de l’association qui gère ce commerce...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !