« Nous aimons créer et vendre de nouveaux produits. Ce sont des défis renouvelés qui nous donnent des ailes ! Notre burger “made à la ferme”, commercialisé depuis 2014, a donné un coup de jeune à notre gamme », explique Jérôme Farjaud, à la tête d’une exploitation de polyculture-élevage. Il emploie sa compagne, Sandrine, et un salarié agricole, David Cantat. Un boucher...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
12%

Vous avez parcouru 12% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !