C’est l’une des idées défendues par AgirAgri lors des États-généraux de l’alimentation. Le groupement, qui réunit des cabinets d’experts-comptables et d’avocats, plaide en faveur de la mise à disposition d’espaces de vente visibles, de taille significative et à tarifs locatifs préférentiels pour les agriculteurs, au sein des grandes surfaces.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
54%

Vous avez parcouru 54% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !