La résiliation du bail rural, pour changement de destination, d’une parcelle louée peut-être l’occasion pour le bailleur, qui entend la céder, de réaliser une belle plus-value. Encore faut-il que les strictes conditions prévues par la loi soient remplies. Propriétaire de parcelles situées à l’entrée de son village, Antoinette les avait données à bail à Maxime en vue d’y développer...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
17%

Vous avez parcouru 17% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !