Liquider ses droits à la retraite relève parfois de la lutte du pot de terre contre le pot de fer… Après trente années sur son exploitation agricole, Paul avait droit à une retraite bien méritée. Aussi, avait-il sollicité de la caisse de Mutualité sociale agricole la liquidation de ses droits. L’organisme avait répondu favorablement à sa demande, mais n’avait pas tenu compte de son inaptitude au travail...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !