Originaire du milieu viticole aubois, Elsa Brulez, trente-quatre ans, se destinait au commerce du champagne à l’export et a obtenu un master en commerce international des vins et spiritueux. Une expérience de deux ans au Chili pour développer les ventes du champagne familial lui montre les contraintes de l’exercice, notamment l’éloignement de la famille. Elle revient en France et gère un magasin de vins pendant deux ans. « J’ai...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !