Tout associé d’une société d’exploitation agricole (EARL, Gaec, SCEA…) est titulaire d’une portion de capital social (parts sociales) et d’un compte courant d’associé. Ce dernier permet d’enregistrer comptablement tous les mouvements financiers entre la société et l’associé. Dès la constitution de la société, celui-ci peut se trouver créditeur en fonction des éventuels...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
error: ContentHttpServletRequest:/eom/SysConfig/MPS/FA.fr/jpt/leaves/article/article_container.jpt
13%

Vous avez parcouru 13% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !