En vente directe, le choix de construire un abattoir individuel ou d’utiliser un outil collectif se pose souvent après quelques années de travail avec un prestataire extérieur pour l’abattage des volailles. Les raisons peuvent être multiples : problèmes de qualité, saturation ou fermeture de l’établissement… Pour faire son choix, l’agriculteur doit prendre en compte de nombreux points.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
13%

Vous avez parcouru 13% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !