Le marché des orges est plutôt stable, avec une moindre présence en Asie des origines australiennes, ce qui profite à l’Union européenne, notamment à la France. « Les orges hexagonales restent relativement compétitives et proches des niveaux des pays de la mer Noire, avec des acheteurs qui sont principalement l’Arabie Saoudite, la Chine, et dans une moindre mesure, l’Iran », détaille Marc Zribi.

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé et le maïs en baisse sur Euronext

Les cours des deux céréales subissent une certaine volatilité, toujours dans le contexte de la guerre en Ukraine. Aux États-Unis, le marché a réagi à la publication du dernier rapport de l’USDA.