Le projet Bag’ages a étudié aussi les transferts de nitrates et de produits phyto en ACS, à l’échelle de la parcelle et du bassin versant. De plus, des études économiques ont été réalisées sur 59 exploitations.