Avec l’arrivée de son terminal Smart Touch présenté en 2017, le tractoriste scandinave en a profité pour revoir son dispositif dédié aux manœuvres. Le système U-Pilot est proposé en standard sur tous les tracteurs équipés du terminal. Ce dernier est disponible sur les modèles T et S et sur une partie de la série N.

Fonctions

Toutes les fonctions principales du tracteur sont présentes. Les possibilités pour le moteur sont assez développées, avec des mémorisations de régime, des butées hautes et basses, ou encore le frein moteur. Il en va de même pour le relevage avec la mémorisation des butées hautes et basses, l’activation de la suspension des bras ou encore la position flottante. Dans le menu de la prise de force, nous pouvons coupler facilement son arrêt et son activation avec la hauteur du relevage. Sur ce tracteur, les régimes de prise de force sont sélectionnés dans le terminal. Donc si nous programmons la prise de force dans une séquence, nous pouvons également sélectionner le régime. Lorsque nous choisissons un distributeur hydraulique, une fenêtre pop-up s’ouvre pour que nous puissions ajuster son débit ou sa temporisation, ou bien le mettre en position flottante. Toutes ces fonctions sont également possibles pour les distributeurs avant du tracteur. Il en va de même lorsque nous paramétrons un régime moteur ou une vitesse cible : nous programmons la valeur en même temps. Il est donc possible théoriquement de mettre un nombre presque infini de mémorisations. De plus, des fonctions comme l’autoguidage ou encore le braquage rapide sont intégrables dans les séquences. Des fonctions électriques sont également disponibles, comme la commande des phares ou encore l’entraînement électrique d’un distributeur de granulés.

Déclenchement des actions

Le déclenchement des actions est réalisé en fonction du temps ou de la distance. De base, il est programmé avec une distance, mais il est très simple de passer d’une solution à l’autre et d’ajuster la valeur. Il est possible de mélanger les deux systèmes de déclenchement. Les fonctions peuvent également être séparées par des pauses. Dans ce cas, le déclenchement de la prochaine action est manuel avec un appui sur un bouton. Ce système fonctionne même lorsque le tracteur est à l’arrêt. Nous pouvons donc programmer des actions pour le repliage des outils, par exemple.

Créer une séquence en roulant

Pour accéder au menu U-Pilot des manœuvres automatisées, il faut connaître l’icône correspondante. En effet, malgré le terminal très intuitif, le menu des manœuvres est symbolisé par la lettre M et un vérin placé en plein milieu de l’écran. Cela aurait tout de même pu être plus facilement identifiable. Une fois dans ce menu, il nous suffit d’activer l’enregistrement avec la touche en bas à droite, un petit rond rouge. Attention, le système ne prend en compte les fonctions hydrauliques que si une temporisation ou la position flottante ont été définies au préalable dans les réglages. Pour valider notre séquence, nous rappuyons sur le rond rouge.

Créer une séquence en statique

Pour enregistrer en statique, cela se passe dans le même menu U-pilot. Il suffit d’appuyer sur le + pour accéder aux fonctions. Elles sont regroupées par thème et disposées autour d’un tracteur affiché sur le terminal. C’est très simple et très intuitif pour trouver les fonctions. Pour ceux qui préfèrent utiliser des boutons physiques, il est possible de naviguer dans les fonctions avec une molette et des boutons placés sur le côté de l’écran. La valeur de déclenchement de l’action est programmée automatiquement. Nous pourrons la modifier par la suite. Côté information du chauffeur, le système Valtra se différencie en affichant la séquence sous forme de ligne, de gauche à droite. Cet affichage permet de visualiser jusqu’à cinq étapes en même temps. Nous naviguons sur la séquence comme sur un Smartphone.

Corriger

Avec la facilité d’utilisation du système, il suffit de cliquer sur la valeur ou la fonction que nous souhaitons modifier pour arriver directement à son réglage. Une fenêtre pop-up apparaît. Il suffit de la valider une fois la modification terminée pour revenir à la séquence. En plus du réglage du bout des doigts, certaines valeurs peuvent être directement entrées à l’aide d’un pavé numérique pour plus de précision. Les différentes actions peuvent être déplacées au sein de la séquence pour modifier l’ordre d’exécution. Il est également possible de les supprimer une par une.

Archiver une séquence

Le dispositif utilise un système de profil propre à chaque outil, que nous enregistrons au préalable. Il est alors possible de nommer ces profils. L’ordinateur de bord mémorise les réglages de l’outil ainsi que les fonctions U-Pilot. Pour chaque outil, trois séquences sont enregistrables, M1, M2 et M3. Dès que nous avons sélectionné l’outil, son nom apparaît­ en haut de l’écran et les séquences sont prêtes.

Lire une séquence

Les séquences se déclenchent avec les boutons M1, M2 et M3. Les deux premiers sont situés directement sur le joystick­ tandis que le bouton M3 prend place sur l’accoudoir. Notons que ces boutons ne sont pas dédiés uniquement aux manœuvres mais sont personnalisables. Pour pouvoir activer une séquence, le bouton du relevage doit être en position basse ou centrale, mais pas en position haute. Pour stopper les actions en cours, il nous suffit d’appuyer sur le bouton M de la séquence enclenchée. Si nous lançons alors une autre séquence, la première revient à zéro. Nous pouvons également sauter une étape en double-cliquant sur le bouton M correspondant. Dès que nous lançons une séquence, une fenêtre pop-up apparaît sur le terminal. Celui-ci est en grande partie personnalisable et nous pouvons afficher le système U-Pilot sur un quart de l’écran, dans le coin que nous voulons. Dès que nous cliquons dessus, les séquences s’affichent en plein écran.

Sécurité

Avec la possibilité de stopper facilement la séquence par un appui sur le bouton M correspondant, il est facile de maîtriser les fonctions et de travailler en toute sécurité.

Particularités

Ce système bipe très peu par rapport à ceux proposés par la concurrence, ce qui est appréciable.

Notre conclusion

Hormis le manque de clarté du terme U-Pilot et du logo, le système Valtra se révèle pratique et particulièrement intuitif à utiliser. Il est largement aidé par un écran très réactif, avec une navigation à la fois simple et ergonomique. La programmation comme le déclenchement sont simples, avec des touches bien placées.

L’affichage des séquences lors de leur paramétrage s’effectue de gauche à droite, contrairement aux autres marques qui affichent de haut en bas.
Le menu pour choisir les fonctions est très clair. Ces dernières sont regroupées dans des menus géolocalisés sur un tracteur virtuel.
Le système U-Pilot, malgré un nom et un logo difficilement identifiables, ne souffre de presque aucune fautes de goût. © Photos : p. peeters
Le terminal Valtra est facilement pramétrable. Nous pouvons afficher le module U-Pilot dans un quart de l’écran et cliquer dessus à tout moment.
Nous pouvons activer les séquences depuis les boutons M1 et M2 placés sur le joystick et avec le bouton M3 sur l’accoudoir.