Près de 4 600 kilomètres : c’est la distance qui sépare le Ghana, pays d’Afrique de l’Ouest, du département du Doubs. C’est aussi le chemin qu’a parcouru David Toglo, en octobre dernier, pour découvrir le lycée LaSalle Levier, au sud de Besançon.

L’association France volontaires a permis la mise en contact entre l’établissement et le jeune ghanéen de 25 ans. « J’avais envie de rendre service à l’autre, de me sentir utile, explique-t-il. Le lycée m’a été proposé pour y réaliser un service civique. Je l’ai accepté car je participe également à un projet de développement de l’agriculture dans mon pays. »

Mission réussie

Yves Duthoit, chef d’établissement, est ravi de son engagement. « Cela fait quatre ans que nous prenons des volontaires mais c’est la première fois que nous accueillons quelqu’un de l’étranger. Cela participe à une mission d’ouverture des élèves à d’autres cultures et d’autres pays. C’est important de recevoir une personne de l’extérieur et de pouvoir vaincre certains préjugés. »

Rattaché au centre de documentation et d’information, le jeune volontaire accompagne aussi les élèves en anglais. « Mon intervention dans les classes propose une autre manière d’enseigner l’anglais, assure David Toglo. Le niveau de vocabulaire n’est pas aussi faible qu’on le pense. C’est juste à l’oral que c’est plus compliqué. » Yves Duthoit, acquiesce. « Ce n’est qu’une mission secondaire mais ces interventions sont bénéfiques pour les élèves. » Au point que certains se posent désormais la question de réaliser un stage à l’étranger. Un signe que la mission du jeune homme est déjà une réussite.

Alexis Marcotte