Premier élément à entrer en contact avec la culture, la barre de coupe doit assurer sa bonne prise en charge et transmettre un flux le plus régulier possible. À cet effet, cet organe bénéficie régulièrement d’améliorations, afin de réduire les pertes ou d’améliorer ses performances, surtout sur les modèles de plus de 7 mètres.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !