En dehors de la distribution, il est également possible de customiser son monograine avec différents systèmes, placés autour de l’élément semeur. Ces dispositifs pourront notamment faciliter le passage dans des conditions plus complexes, telles que du semis direct voire du semis sous couvert. Plusieurs équipementiers, le plus souvent américains, commercialisent des solutions à monter sur le rang. Des firmes françaises comme Sly, Airelles-agro ou France Agri Services en importent et en commercialisent plusieurs dans l’Hexagone.

Un rang propre

L’un des gros enjeux du semis de précision en itinéraire simplifié, c’est la propreté du rang. Elle assure le bon positionnement de la graine dans la terre et évite la présence de résidus dans le sillon. Pour offrir un rang le plus propre possible, les chasse-débris sont une valeur sûre. Ces disques étoilés, montés en binôme, possèdent chacun un angle d’attaque opposé, afin de former un V en amont de l’élément. Ils vont dégager les résidus localement avant le semis de la graine. Aujourd’hui proposés par la plupart des marques du marché, les anciens semoirs en sont souvent dépourvus. Les firmes nord-américaines, telles que Martin-Till, Sunco ou Yetter, proposent différentes solutions de rééquipement. Leurs modèles s’adaptent sur un grand nombre de semoirs.

Bien refermer le sillon

Une fois le sillon propre et la graine déposée, il faut encore le refermer et assurer un minimum de terre fine pour maximiser les chances de germination. En semis direct, l’enjeu est encore plus complexe. L’objectif est d’éviter de former un sillon lissé et l’effet « cuvette » qui empêche le bon contact sol graines. Pour cela, des équipementiers ont une nouvelle fois de nombreuses solutions. Il est, par exemple, possible de changer les roulettes de fermeture du sillon pour des versions en acier, telles que les modèles de chez Dawn ou Schaffert. Ces accessoires proposent différents profils. Ce sont le plus souvent des roues pleines munies de picots. Ces derniers vont ameublir légèrement le sol et venir casser un éventuel sillon lissé. Le système Posi-Close de Schlagel se différencie un peu du lot. Il est composé de tiges rondes cintrées à l’horizontale. L’idée est d’appliquer une grande pression sur le sol, tout en cassant les bords et éviter le lissage.

En complément des roues de fermeture, il est aussi possible d’équiper l’élément d’une chaîne métallique. Montée sur des supports adaptés, elle va traîner au sol, niveler, tasser et créer un peu de terre fine sur le dessus du sillon. Ce sont des chaînes spéciales et appropriées. Elles sont torsadées et leurs mailles sont réalisées à partir d’un profil carré, ce qui assure lourdeur et résistance.

Les roues Posi-Close de Schlagel tassent en profondeur, sans lisser le dessus du sillon. D’autres marques proposent des systèmes similaires. © Schlagel