Les tests ont duré plus de huit jours. Les cinq tracteurs ont réalisé les mêmes travaux. Chaque chauffeur a attribué une note sur cinq pour les différents éléments du tracteur avec une attention toute particulière pour la transmission. S'il fallait résumer l'ambiance de cette semaine de test, on pourrait dire «conflit de génération». Les testeurs de moins de quarante ans ont rapidement pris en main les tracteurs et se sont lancés sans hésitation dans les fonctions compliquées, armés du manuel technique et de leurs connaissances en informatique.

Différence d'appréciation

Pour les testeurs plus âgés, certains travaux ont pris des allures de cauchemar. A la fin de la semaine, le doyen des testeurs travaillait essentiellement en mode manuel sans tenir compte des ordinateurs de bord. Cette différence d'appréciation se retrouve dans le classement final des marques. Si tous les testeurs sont tombés d'accord pour classer Deutz-Fahr, Case IH et Massey Ferguson respectivement troisième, quatrième et cinquième, l'attribution de la première place a été plus discutée. Au final, Fendt et John Deere obtiennent des notes équivalentes. Les jeunes testeurs ont plébiscité la sophistication du Fendt tandis que les chauffeurs plus âgés ont préféré la simplicité du John Deere.

Téléchargez également les Mesures de la station expérimentale DLG (300.48 Ko).

Moteur

Les valeurs manquantes

Fendt a fourni à la station de test un 817 version de 2004 pour le passage au banc d'essai. Le jour des premiers essais de conduite, nous avons reçu un modèle de 2005. Toutefois, la DLG n'a pas eu le temps de l'évaluer entièrement car il est reparti à l'usine juste après les épreuves de conduite.

Les quelques mesures réalisées montrent toutefois que ses performances moteur ne sont pas comparables à celles de la version 2004, avec notamment des différences significatives au niveau de la consommation. Nous avons donc décidé de ne publier aucun résultat concernant le moteur du Fendt.

Premiers pas avec la variation continue

La transmission à variation continue propose des fonctions nouvelles. Voici les termes essentiels employés dans les tests.

Contrôle de la charge du moteur : détermine la chute de régime moteur autorisée avant que la transmission ne «rétrograde» automatiquement.

En général, l'un des réglages est conçu pour délivrer la puissance maximale sans chute de régime. A l'autre extrémité, on trouve le mode Eco qui permet de diminuer le régime moteur jusqu'à une valeur plancher assez basse avant que la boîte ne rétrograde. Le premier mode maintient le moteur dans sa plage de puissance maximale tandis que le second le fait travailler dans la zone où sa consommation spécifique est la plus faible.

Sensibilité et temps de réponse : permet de décider avec quelle rapidité le tracteur doit réagir à une action sur le joystick ou la pédale d'avancement.

Immobilisation active : arrête le tracteur dans une pente sans action sur le frein grâce à un blocage hydrostatique. Un énorme avantage pour les travaux de manutention et l'attelage.

Mode basic ou joystick : désigne la conduite avec le levier principal ou joystick. Il faut pousser le levier pour avancer plus vite et le tirer pour ralentir. Le régime moteur est contrôlé par l'accélérateur à main ou la pédale, selon les modèles. En mode basique, le tracteur se conduit comme un modèle full powershift.

Mode pédale : la pédale d'accélérateur devient une pédale d'avancement. Le régime moteur et le rapport de transmission sont gérés automatiquement en fonction de la charge et de la demande du chauffeur. L'inversion est obtenue avec le levier classique au volant.

Régulateur de vitesse : permet d'enregistrer une ou plusieurs vitesses de travail qui pourront être activées à la demande. Par exemple au labour, le chauffeur peut programmer une vitesse pour le travail, une autre pour l'approche du bout de champ et une troisième pour la manoeuvre en fourrière.

Lire les articles suivants:

- Plus de cinquante critères évalués

- Case IH CVX 1190 : classique avec une conduite simple

- Deutz-Fahr Agrotron TTV 1160 : intuitif et confortable

- Fendt 817 Vario TMS : il peut tout faire

- John Deere 6920 Autopowr : prise en main instantanée

- Massey Ferguson 7490 : une autre gestion de la boîte Vario

- Cinq solutions pour gérer les fourrières

Essais et dossier réalisés par Corinne Le Gall – Photos: Ralf Heil (paru le 7 janvier 2005)